Physique

Pourquoi étudier la physique ?

Pour modéliser mathématiquement au mieux les phénomènes naturels, artificiels, observables ou non-observables. Trouver des lois qui expliquent la réalité, c’est-à-dire que les mêmes causes produisent les mêmes effets et mettre ces lois sous la forme de formules mathématiques. Un phénomène physique est un phénomène observable, mesurable et reproductible au cours duquel la nature chimique de la matière ne subit pas de transformations (Le fer reste du fer) alors que sa nature physique change lors de déplacement, de déformation, des changements d’états liquide, solide, gazeux.

Exemples de phénomènes physiques

– De l’eau qui bout, de la glace qui fond

– Le déplacement d’un corps (d’un véhicule sur terre, dans l’air )

– Un soda qui pétille lorsqu’on y plonge un morceau de sucre.

– La flottaison d’un bateau, la flottaison de nos corps dans l’eau.

– La portance d’un avion dans les airs.

– Les arcs en ciels avec leurs sept couleurs.

– L’attraction d’une pomme toujours vers le sol et avec la même accélération.

– L’attraction d’un clou par un aimant.

– Un courant électrique passe dans un fil de cuivre et une ampoule s’allume.

– L’aluminium a une masse volumique de 2,7 g par cm³.

Ce qui distingue principalement la physique de la chimie

Les transformations physiques sont réversibles

– De l’eau qui devient vapeur et retourne à de l’eau.

Les transformations chimiques sont quasiment irréversibles :

– Une grille en fer qui rouille

– Une allumette qui se consume

– La réaction chimique du chlore avec le sodium donne du sel.

– Une explosion.

A quoi s’intéresse actuellement la physique ?

La physique a permis de maîtriser le courant électrique et les sources d’énergie (barrage hydraulique, centrale thermique, panneau solaire, éolienne, …) pouvant produire de l’électricité pour faire fonctionner nos appareils.

Elle s’intéresse actuellement aux nouvelles sources d’énergie (fusion nucléaire comme dans le soleil, récupérer l’énergie des marées, …), aux trous noirs, aux particules élémentaires (les neutrinos, …), à l’étude de la lumière, aux lasers, aux supraconducteurs, à la nanostructure (p.ex. stockage de mémoire) etc.

C’est grâce à votre intérêt pour comprendre les bases de la physique que vous pourrez, dans un deuxième temps, contribuer vous-mêmes à développer la technologie et de nouvelles ressources